L’amour du Runner pour le Chaser

amour du runner pour le chaser

L’amour du runner pour le chaser est une certitude. Même si au vu de son comportement distant voire agressif, le chaser peut parfois se poser des questions. Dans la dynamique des flammes jumelles, le runner cherche à échapper à l’intensité des sentiments qu’il éprouve. Le chaser, lui ressent le besoin vital de maintenir à tout prix la connexion pour se sentir exister au complet.. Cette différence entre les besoins des flammes jumelles, c’est un peu je t’aime moi non plus. Mais c’est un lien immortel. Il explore l’amour dans sa forme la plus pure, malheureusement aussi la plus brutale, à cause du runner qui ressent un besoin de fuir constamment.

L’amour du runner pour son chaser n’est jamais simple. Chaque flamme jumelle est confrontée à ses propres blessures karmiques, qu’elle doit guérir. Au fil du temps, les deux flammes progressent, apprennent, s’élèvent spirituellement. Quelque chose se passe alors qui prépare les retrouvailles. Le runner comprend que la fuite ne permet pas une histoire d’amour et le rend malheureux. Seule la libération de ses peurs permet des retrouvailles.

. Si vous débutez dans le concept des flammes jumelles, nous vous recommandons de d’abord lire le guide complet sur les flammes jumelles, et cet article qui traite des rencontres et séparations des flammes jumelles.

Que ressent le runner pour le chaser ?

Chaque histoire de flammes jumelles est différente, mais on sait tous que le runner a une attitude extrême de fuite. Il fuit son double, son aura gémellaire, pour pouvoir s’accomplir seul. C’est une fuite en avant, parce que le runner sait au fond de lui que seul il n’atteindra jamais son chemin de vie.

Ses sentiments pour le chaser sont extrêmes, entre le besoin de retrouver son autre, et la peur d’y parvenir.

  • Le runner ressent un amour profond pour le chaser, qui peut lui faire peur par sa puissance.
  • Il ressent aussi une tendresse immense pour son double. Même s’il préfère le nier, le runner a BESOIN de savoir que sa flamme jumelle va bien pour avancer.
  • La peur de s’engager le fait frémir. Un peu comme si céder aux retrouvailles avec le chaser c’était renoncer à sa liberté
  • L’amour du chaser pour le runner est aussi teintée de colère. Contre lui, mais aussi contre son chaser qui lui rappelle sans arrêt que seul il ne pourra pas se sentir heureux
  • La confusion règne souvent dans la tête du runner. Le runner ressent le besoin de construire seul son histoire, mais tout son instinct, tout son être lui dictent le contraire.
que ressent le runner pendant la séparation

Que ressent le runner pendant la séparation ?

Runner ou chaser, les 2 flammes jumelles savent qu’elles sont attachées à un cordon invincible, même si elles décident de se séparer. Certaines flammes jumelles, souvent les femmes, ressentent très tôt intuitivement que ce cordon n’est pas relié à un endroit, mais à une personne. Tout s’explique alors : la sensation de ne pas se sentir au complet, l’impression qu’une âme sœur les attend quelque part. Cet amour devient vital. Il faut retrouver sa flamme jumelle et ne plus jamais s’en séparer. Le runner réagit différemment à cette perception. Pour lui, il doit apprendre à vivre seul, sans sa flamme jumelle. Il place le libre arbitre au dessus de tout le reste. C’est le début de sa mission d’âme, ou bien le paiement d’une dette karmique qui le pousse à fuir sa flamme jumelle. Il ne s’agit pas d’égoïsme, puisque le contrat entre les flammes jumelles, entre le runner et le chaser, existe bien avant leur naissance.

Pendant la séparation, le runner ressent le même vide qu’il a toujours connu depuis toujours. Il ne se sent pas au complet. Il ressent un manque, un peu comme ces personnes amputées qui ressentent une douleur fantôme à un membre qu’ils ne voient plus. Le cordon qui les relie est toujours là.

Comme le cordon est aussi un canal de communication, le runner peut souffrir pendant la séparation, car il ressent physiquement la douleur du chaser, qui le cherche, qui le traque pour provoquer les retrouvailles. La fuite du runner provoque de la souffrance, mais pas autant que l’infidélité.

L’infidélité du runner

L’infidélité du runner est sa façon à lui d’exprimer son besoin de liberté. Cette façon de fuir l’engagement en multipliant les conquêtes pourrait même être la signature d’un lien de flammes jumelles, surtout du runner qui se traduit par coureur en français ! Pourtant, les flammes jumelles ne sont pas un couple libre, ou chacun peut aller butiner quand il le souhaite. Mais la complexité de leur lien fait qu’il est parfois difficile de déterminer s’il s’agit d’infidélité ou pas. Bien sûr, si vous et votre flamme jumelle êtes en couple, et que monsieur ou madame cède aux appels des sirènes, on peut qualifier son acte d’infidélité.

Ceci dit, pendant la séparation, et juste avant les retrouvailles, il serait difficile d’accuser sa flamme jumelle d’infidélité si elle ou lui a décidé de nouer des liens amoureux ou physiques avec une autre personne.

Pardonner au runner son infidélité pour poursuivre la relation devient alors un challenge ultime pour le chaser. En l’imposant à son double, on peut dire qu’il le contraint, dans la souffrance, à se transcender. Apprendre à pardonner, apprendre à envisager de quitter une personne pour des valeurs morales, exprimer son désaccord, modifier sa vision du couple, etc… L’infidélité du runner est une provocation délibérée, pour faire avancer son double spirituellement.

A condition que le chaser pardonne. N’oublions pas que le chaser peut se lasser et refuser de continuer à attendre que l’autre soit prêt.

Quand le chaser rejette le runner

C’est une situation rare quand elle perdure. Dans le contrat d’âme, aucune des flammes jumelles ne peut se séparer de l’autre. Mais les conflits, l’infidélité du runner peuvent lasser le chaser, qui rejette son runner violemment pour se protéger, protéger ses émotions, vivre un amour plus simple, moins intense, s’installer, bref goutter aux plaisirs d’un amour simple, ou on peut poser ses valises. Il est pourtant dans la nature du chaser de traquer sa flamme jumelle. On pourrait penser que cette position de poursuite permanente le rende prêt à tout accepter de l’autre. C’est souvent le cas. Mais pas toujours. De nombreuses flammes jumelles vivent une relation faite de ruptures et de retrouvailles. Leurs proches parlent alors d’amour passionnel. Quand le chaser rejette le runner, c’est sa façon à lui de poser une limite claire pour que le runner modère sa fuite. C’est un wake up call pour le runner, qui prend alors conscience de la chance qu’il a, d’avoir une flamme jumelle pour toujours.

Quand le runner prend conscience du lien qui l’attache

Les 2 flammes jumelles doivent progresser spirituellement .Le chaser doit progresser parce qu’il doit apprendre à subir l’absence de l’autre. Cela lui permet de s’éveiller spirituellement. Le runnner doit comprendre que sa fuite éperdue n’éteindra jamais l’amour de sa flamme jumelle et ne coupera jamais le cordon qui les relient. Il doit apprendre à se sentir libre dans sa tête, libre dans son coeur, pour aimer sans se sentir enfermé.

La conscience du lien qui attache le runner au chaser fait toute la différence. A un moment, le runner, essouflé, consumé par sa fuite en avant sans réfléchir ressent les limites du cordon qui l’attache à son autre moitié.

Le déclic du runner

Sentir ce lien prêt à casser est le déclic que le runner ressent pour enfin accepter les retrouvailles avec sa flamme jumelle. Si le lien casse, lui ne se sentira plus jamais au complet, condamné à errer avec une moitié de lui-même, dans la solitude. Il se sera perdu en cherchant une liberté illusoire, et sa souffrance sera immense. Bien sûr, les liens entre flammes jumelles sont immortels, mais l’idée même qu’il puisse se casser, mais le déclic se fait quand une des deux flammes imagine la rupture de ce lien.

Instinctivement, la peur prend le dessus, et les deux se rapprochent.

Les signes du retour du runner.

C’est le chaser qui reçoit les signes du retour du runner. Chaque flamme jumelle possède son propre langage, mais les signes les plus courants sont un ensemble de synchronicités :

  • Des rêves de rencontres ou de retrouvailles de plus en plus réalistes
  • Les heures miroirs 11h11 et 13h13
  • Une joie melée d’impatience surtout chez le chaser
  • Une sensation de déjà vu qui s’installe de plus en plus tous les jours
  • Le chaser regarde sa montre de plus en plus souvent pour ne pas rater un RDV
  • Quelque chose switche dans le fonctionnement des deux flammes jumelles. Leurs fréquences vibratoires changent, plus fortes, plus puissantes.
  • Prémonitions très nombreuses

D’autres signes annoncent les retrouvailles. Si vous vous sentez appelé par un endroit, un pays, à une période bien précise, il pourrait bien s’agit du lieu de rencontre !

Pour en savoir plus sur votre relation :