Source d’inspiration, à l’origine des plus grandes œuvres d’art, l’amour est au centre de nos vies. Parfois cependant la relation prend un tournant insupportable. L’attachement prend toute la place, l’autre nous « appartient », le besoin de contrôler s’installe, et la souffrance suit. Soudain, le partenaire devient l’élément vital. Loin des plaisirs, de la joie et de la légèreté du début, le partenaire se trouve alors embrigadé dans une histoire peu engageante qui n’est pas la sienne. Au programme : jalousie, suspicion, mal-être. Apprendre comment lâcher prise en amour est la solution. Bien appliquées, les techniques de lâcher prise redonnent le goût de la liberté, de la légèreté. Bref, un retour à l’amour dans sa plus belle expression.

L’attachement vs l’Amour : un match serré, ou l’amour n’est pas sûr de gagner.

L’amour nourrit le cœur et l’âme. L’attachement nourrit l’ego. Cela peut sembler brutal, mais si vous ressentez aujourd’hui le besoin de lâcher prise en amour, une introspection, -pas forcément agréable- est parfois nécessaire pour toucher au but. Voici quelques mots, pour étudier leur résonance.

Des mots d’amour

Joie, bonheur, respect, intimité, respect de l’intimité, valeurs, partage, liberté., jeux.

Des mots d’attachement

Contrôle, suspicion, jalousie, manque de respect, possessivité, peurs. Trouver les mots justes qui sont à la base de ce besoin de lâcher prise est déjà, en soi, une grande victoire ! Un premier pas prometteur… avant de continuer le chemin, le cœur déjà plus léger.  

Vouloir « contrôler » l’autre pour se guérir soi, c’est comme prendre un ticket pour la souffrance

Voici l’histoire de Clémentine, reçue en consultation énergétique. Ce récit met en avant l’impact des blessures amoureuses passées sur les relations à venir.

« Nous nous sommes rencontrés en boite de nuit. Je sortais d’un divorce douloureux, et c’était une des premières sorties que je m’autorisais. Une sorte de connexion s’est faite très vite entre nous. Il a pris mon numéro de téléphone, m’a appelée, et notre histoire a démarré. Très vite, j’ai compris que je n’étais pas « guérie » des infidélités de mon ex-mari. Voir mon nouveau petit ami textoter me donnait des sueurs froides. Je sentais la colère gronder à chacune de ses activités si je n’étais pas invitée J’ai commencé à épier ses faits et gestes.. Il fallait que je contrôle ses relations, ses contacts. Je voulais imposer mon avis sur sa carrière. Aucun aspect de ma vie ne devait m’être inconnu. J’étais persuadée de savoir ce qui était bon pour lui, pour moi, pour nous ! »

Vouloir changer l’autre, une autre façon de se faire du mal

L’histoire de Damien

 » J’étais très malheureux. Avant de rencontrer Anabelle, j’avais le sentiment que les femmes se mettaient en couple avec moi pour ne pas être seules. Rien de gratifiant. Avec Anabelle, les débuts ont été particuliers. Je me suis rendu très compte que nous n’avions pas grand chose en commun, à part une attirance physique très forte. Elle n’aimait pas les sorties entre amis, le cinéma, le théâtre. C’était une casanière à 100%. Aucune ambition professionnelle, elle se contentait d’un job alimentaire. Moi, j’ai toujours consacré beaucoup de temps à ma carrière, et j’aimais rencontrer des personnes nouvelles, sortir, les concerts, les bars, les théâtres. L’idée de rester devant Netflix un weekend entier était inimaginable ! Plutôt que voir cette vérité, et de mettre fin à notre relation, je me suis mis en tête de la changer pour son bien. Ca n’était pas une impulsion négative. J’étais persuadée d’être en mission, pour lui montrer une autre façon de voir le monde, « élargir ses horizons , bref, je le faisais « pour son bien ». Quand elle parlait de son travail, j’essayais de lui donner des conseils pour monter en grade. J’essayais de la pousser à sortir en lui offrant des robes de cocktail, des chaussures à talons . Je lui offrais des livres et des billets de théâtre. Elle a fini par rompre avec moi. Plus tard, j’ai compris que vouloir changer l’autre pour le conformer à soi ça n’est pas de l’amour, c’est de l’ego. Accepter l’autre tel qu’il est, c’est ça l’amour !

Comment lâcher prise en amour après avoir été trompé-e.

Certaines expériences marquent au fer rouge, et l’infidélité en fait partie. Comment apprendre à refaire confiance… Comment se laisser aimer à nouveau après une trahison amoureuse, comment lutter contre la méfiance, etc…

Toutes ces questions font partie du processus de guérison, et elles indiquent la volonté d’aimer à nouveau, ce qui est bon signe ! Pour accélérer ce processus, les chakras sont des alliés précieux et efficaces.

Chakra racine et plexus solaire

Le chakra racine est notre première réponse. C’est lui qui est le plus instinctif, celui de l’identité. Il n’a besoin de personne pour se sentir exister. Lui d’abord, les autres ensuite ! Il nous propose un territoire ou le sentiment de sécurité peut s’installer, même sans partenaire. Un terrier, un refuge ou stocker les valeurs et les clés de l’identité. Poser les limites de ce qui est acceptable ou pas pour soi.

Son deuxième attrait pour apprendre à lâcher prise en amour est qu’il est une aide précieuse pour ne pas se perdre pendant une période difficile. Imaginez le chakra racine comme un navire qui porterait votre drapeau, un guide pendant la tempête, un allié fiable et puissant pour faire face à l’adversité. Un atout pour se remettre d’une rupture.

Le chakra du plexus solaire est à chouchouter pour ne pas ressentir une colère trop intense, qui se transformerait en amertume avec le temps.

Le chakra du cœur et la tristesse

Après la colère vient la peine… Une phase pas très agréable à lire. Pourtant, elle a donné naissance aux plus belles chansons, aux plus belles œuvres… Le chagrin amoureux est douloureux. Les questions qu’il amène, très profondes. Il peut y avoir une forme de culpabilité, avoir le sentiment de ne pas être à la hauteur, ne pas comprendre pourquoi, vouloir comprendre (c’est à dire contrôler)… La peur de ne pas retrouver quelqu’un à aimer.

Apprendre à lâcher prise en amour, c’est aussi renoncer à comprendre l’autre. Une occasion d’accepter ce qui est. Parfois nous-même faisons des choses sans comprendre pourquoi… Vouloir comprendre une autre personne est impossible. La clé est donc dans l’acceptation.

Au lieu de gaspiller votre précieuse énergie à essayer de trouver des réponses (sans aucune certitude), pensez à dorloter votre chakra du cœur. C’est un cadeau à s’offrir pour aller mieux très vite

Nos créations et articles spéciaux pour apprendre à lâcher prise

Hello Karma c’est surtout un atelier de créations énergétiques, qui font du bien à l’âme…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.