La nuit noire de l’âme est une période de profonde détresse spirituelle et émotionnelle. Elle est souvent caractérisée par un sentiment de vide et de désorientation. Les personnes qui traversent une nuit noire de l’âme peuvent se sentir comme si elles étaient abandonnées par l’univers. Avez-vous déjà ressenti cette impression de vide, dans un monde en perte de sens ? Une impression d’avoir été parachuté-e dans la mauvaise vie, sans boussole ni mode d’emploi ? Si en plus de tout cela, les doutes et les questionnements occupent une grande partie de votre journée, il est possible que vous soyez en train de traverser votre nuit noire de l’âme.

La nuit noire de l’âme est une période difficile, surtout pour les flammes jumelles, mais elle peut aussi être une période de transformation. C’est une occasion de se reconnecter à soi-même et à sa mission de vie.


Les causes de la nuit noire de l’âme sont profondes et souvent anciennes

Les déclencheurs de la nuit noire de l’âme se ressemblent, même si chaque expérience est unique au monde. Ils s’inscrivent dans nos souvenirs, et dans nos énergies :

  • Une rupture amoureuse ou amicale
  • La recherche de sa flamme jumelle
  • Une blessure ou une maladie qui vient bouleverser les projets.
  • La perte d’un être cher est une expérience très douloureuse qui peut nous plonger dans un état de deuil.
  • Le stress ou un burnout

La nuit noire de l’âme est une expérience difficile, mais il faut retenir -même si ca n’est pas facile à entendre- qu’elle est surtout une occasion de croissance et de transformation. Elle évoque le Phoenix et permet de révéler toute la puissance de notre potentiel.

les symptômes de la nuit noire de l’âme 

La nuit noire de l’âme est une période de profonde détresse spirituelle et émotionnelle qui peut se caractériser par un sentiment de vide, de désespoir et de solitude. Elle est souvent comparée à une dépression, et peut être déclenchée par des événements difficiles, tels qu’une rupture amoureuse, la perte d’un être aimé ou des bouleversements injustes.

C’est une période d’alchimie douloureuse, qui oblige à faire main basse sur toutes les croyances, les acquis, ce qu’on croyait stable, les certitudes…il faut tout effacer, en profondeur, comme pour une mue totale… avant une renaissance certaine. C’est une période mouvementée pour l’esprit et le corps émotionnel. Elle peut être une initiation, ou encore le paiement d’une dette karmique.

Si vous traversez une telle période, cela signifie que, par les circonstances, les rencontres, les choix, vous avez été trop éloigné-e de vous-même, et de votre légende personnelle. Pour retrouver votre route, la nuit noire de l’âme vient nous rappeler qu’il faut plonger au fond de soi pour mieux renaitre, à la manière d’un Phoenix.

LA Nuit noire de l’âme chez les chamans, un rite initiatique

Cette période sombre s’adresse surtout à deux catégories de personnes : les guérisseurs et les alchimistes.

Les guérisseurs connaissent tous une crise spirituelle

La nuit noire de l’âme est connue de tous les chamanes, depuis la nuit des temps. Elle est le signe que la personne est prête à se transformer et à s’éveiller à son véritable potentiel.. On naît chamane, mais si on essaie de s’éloigner de cette destinée alors la vie se charge de nous le rappeler. Les chamanes qui n’exercent pas vivent donc des périodes très difficiles, des maladies, des symptômes physiques pour les éveiller. Il serait intéressant de vous interroger sur votre destinée. Avez vous du magnétisme ? Avez vous un don ?

Cette étape nécessaire a été abordée dans le bestseller de Corinne Sombrun, « mon initiation chez les chamanes ». Suite au décès de son compagnon, et l’effondrement de toutes ses certitudes, Corinne Sombrun se rend en Mongolie et se découvre Louve Chamane.

« Tout ce que je sait, c’est qu’il faut attendre pour sortir de cette nuit noire. C’est ça le pire. Attendre. Je vais réfléchir. Non. Pas réfléchir. Surtout pas. Les réponses de la vie ne s’apprennent pas. Elles s’imposent et se vivent. La questionner c’est être en dehors de son chemin de vie.».

La nuit noire de l’âme réveille votre âme de Phoenix : résilience et renaissance

En mythologie, c’est le Phoenix qui incarne le mieux cette période douloureuse. Le Phoenix est un alchimiste, un magicien. Il transforme tout sur son chemin, et n’a pas peur de se frotter à ce qu’il y a de plus sombre pour réussir à renaître, plus, plus fort, invincible !

Le mythe du Phoenix est un rite de passage vers la renaissance et la résilience. Il met l’accent sur tout ce à quoi vous avez renoncé pour les autres, en vous oubliant.

les conséquences de la nuit noire sont toujours passagères

Il s’agit d’une immersion forcée par la vie dans le côté nuit, qui a pour objectif de faire ressortir (ou renaitre) votre véritable essence. Rien ne sera plus jamais comme avant après cette transition. Tout paraîtra différent, les émotions seront plus vraies, l’instinct plus fort, les couleurs plus vives. On parle alors d’êtres éveillés, en connexion totale avec ce qui est.

La naissance est un exemple parfait d’un rite de passage.. Avant de naître, nous sommes aveugles, vulnérables, dans une poche sombre, sans lumière, bercés par la mère, dans un cocon réconfortant. L’accouchement est une épreuve terrible, on se trouve éjectés de de cocon, dans un monde inconnu, il faut faire face à la lumière, respirer de l’air.

Les conséquences (passagères!) sont :

  • psychologiques : manque d’envie, sensation d’injustice
  • physiques : le corps se met au diapason du mental : fatigue, troubles de la circulation et du sommeil, maux de dos
  • énergétiques : les centres énergétiques du corps activent un mécanisme de survie instinctif (le chakra racine se bloque), qui vient consumer le corps en demandant trop de carburant.

Combien de temps dure la nuit noire de l’âme ?

Il n’existe malheureusement pas de règle qui fixent la durée de la nuit noire de l’âme. Chaque personne vit cette expérience différemment, avec ses forces, son courage et aussi ses axes de progression. La durée peut varier en fonction de la profondeur de la crise et de la capacité de la personne à y faire face à un moment donné.

On peut comparer cette période avec les nuits polaires qui durent plusieurs semaines. Pendant cette période, il n’y a pas de lever de soleil. Les finlandais vivent la nuit comme en plein jour. Ensuite, c’est l’inverse ; Les journées durent 24h. Avec cette lumière qui revient, tout paraît plus fort, et plus puissant.

Chez Hello Karma, nous préférons comparer la nuit noire de l’âme à une période d’hibernation. Il fait bien jour dehors, mais l’instinct dicte de rester dans son antre, comme dans un utérus douillet, pour préparer sa renaissance.

Les 3 étapes de la nuit noire de l’âme

Il n’existe pas, selon nous, énormément d’auteurs qui ont su capturer les sens des rites de passage sans se perdre dans les clichés. Seul Arnold Van Gennep semble avoir perçu la complexité de cette période. Cet auteur, qui a publié un seul livre au début du 20ème siècle a su étudier les rites de passage. Les similarités de ces rites avec les étapes de la nuit noire de l’âme sont saisissantes.

Arnold Van Gennep identifie 3 étapes :

  1. Un rite préliminaire soudain, vécu comme une mort symbolique, au sens de l’arcane 13 du tarot de Marseille (la chute). Pendant cette première étape, toutes les croyances doivent être abandonnées
  2. Le rite de transition (l’obscurité), qui correspond à la nuit noire de l’âme. Il faut se retirer de la société, refondre son identité dans plus de vérité. Retrouver sa nature instinctive
  3. Et enfin le rite de résurrection (post liminal) qui consiste à retourner à la lumière, dans la société, en tant « qu’être nouveau ».
nuit noire de l'âme

Comment se sortir de votre nuit sombre de l’âme ?

Si vous lisez ces lignes, il y a de grandes chances que vous ayez déjà touché du doigt une forme d’éveil spirituel. Vous savez donc que le plus important à faire est d’aller puiser au fond de soi l’essence de votre identité.

Retrouvez votre nature Sauvage… et votre odorat !

Retrouver sa nature sauvage, c’est être en contact avec ce qui est. Capter un mince rayon de lumière, mais sans jamais craindre la nuit. Retrouver les sensations de son corps, en marchant pieds nus, en touchant sa peau, en ouvrant ses 5 sens. Le plus facile est de vous connecter à votre odorat, qui est en lien direct avec le corps, l’esprit et les énergies. Sentez tout autour de vous, sur vous. Les effets se feront « sentir » rapidement !

Notre gamme d’olfactothérapie explore les pouvoirs des senteurs sur le corps et l’âme, à découvrir ici

Ce que vous faites est suffisant. Ce que vous êtes est parfait.

Soyez Tendre avec vous-même

Il n’est pas non plus nécessaire d’ajouter de la charge mentale à votre nuit noire. Fuyez comme la peste les injonctions de positivité à tout prix. Inutile donc de vous faire violence pour réclamer à la vie ce que vous pensez qu’elle vous doit. Tant pis si vos proches et collègues ne comprennent pas votre hibernation. Vous suivez votre instinct, pour retrouver votre chemin !

Se sentir vivant pour mieux vibrer

Pour se sortir d’une nuit noire de l’âme, il est question de se sentir vivant. De vibrer plus avec ce qui est vivant, à commencer par vous, vos émotions, votre corps, votre voix ! La nature sauvage se nourrit de grands espaces, d’horizons, des cycles qui vont et viennent. L’espace intime est infini, la planète immense. Si le coeur vous en dit, prenez la direction de la première forêt, et passez y du temps. Les arbres se chargeront de vos énergies.

explorer les bienfaits de la nuit noire amoureuse avec Hécate

Nous avons choisi de terminer cet article avec une histoire ancienne, porteuse d’espoir et de sens. Hécate est la marraine de toutes les sorcières (à l’atelier, on ADORE les sorcières, incarnations du féminin sacré et sauvage!). Son aptitude à passer du monde « du dessous » à la lumière en fait un personnage mythologique incroyablement puissant. Hécate nous rappelle qu’il n’y a pas de lumière sans ombre.

Elle possède de nombreux pouvoirs, dont celui de voir dans la nuit. Et de passer d’un monde à un autre, sans en préférer un en particulier. Elle est l’alpha et l’Omega de la vie, le côté sombre et agréable, la gardienne des carrefours. Les périodes fastes, et les périodes de creux. Les amours et les absences.

Elle est souvent représentée avec une clé et une torche, outils indispensables pour continuer son chemin sur la bonne voie, et en sécurité.

Son histoire à lire et relire, agira comme un baume bienfaisant pendant votre nuit noire de l’âme.

Nuit Noire de l’Âme et Flamme Jumelle

Les flammes jumelles, dans leur danse cosmique, nous enseignent que chaque fin n’est qu’un nouveau début, que chaque rupture est le prélude à une guérison plus profonde. La nuit noire de l’âme n’est pas une crise passagère pour les flammes jumelles; c’est plutôt un éveil spirituel, un moment où l’on est confronté à ses ombres, à ses peurs les plus intimes, au vide de l’autre… La relation avec sa flamme jumelle agit comme un miroir. Une absorbe le noir, tandis que l’autre cherche sa place au soleil. Le chaser et le runner peuvent vivre des nuits noires de l’âme. Mais leurs symptômes et conséquences seront bien différents.

La nuit noire de l’âme du Chaser

La nuit noire du chaser est un moment clé dans la relation si particulière entre deux flammes jumelles. C’est le signe, pour le chaser, que tout doit changer en profondeur : son comportement, ses habitudes, ses désirs, ses besoins. Le chaser est la personne dans la relation qui est plus attirée par l’autre flamme jumelle comme par un aimant. Elle est donc plus susceptible de vivre une nuit noire difficile. Que faire alors pour s’en sortir ? Il faut comprendre le mécanisme des relations karmiques, laisser le temps au temps, accepter que l’autre ait son propre chemin à parcourir afin d’accomplir sa mission d’âme. Se tourner vers la lumière, s’ancrer dans le présent surtout. Les chasers sont très réceptifs aux synchronicités, ces messages envoyés par l’univers. Il est temps d’ouvrir l’oeil pour recevoir ces messages, qui son de véritables boussoles. Les flammes jumelles se retrouvent toujours.

La nuit noire du Runner

Le runner est la personne dans la relation qui est plus réticente à la connexion, et qui est donc plus susceptible de vivre la nuit noire sans jamais faire le lien avec son statut de runner. Cette période peut être déclenchée par une variété de facteurs, par exemple quand le chaser, las de parcourir le monde, cesse de le chasser, un sentiment de vide s’installe. Il semble avoir perdu sa force vive, son énergie vitale. Soudain, la relation a changé, et le runner, fragile, ne se reconnait plus. Le runner peut également s’épuiser dans la quête de la relation parfaite, sans jamais véritablement la trouver, sans se préoccuper de faire souffrir l’autre. Bien sûr il finira par s’apercevoir du côté illusoire de cette quête et pourra alors reprendre le contact avec son chaser pour espérer l’équilibre.

Mauvais Œil : mon Témoignage

Le mauvais œil, une énergie toxique causée par la jalousie, est une croyance ancrée dans [...]

Vies Antérieures : le Test !

Vous arrive-t-il parfois de ressentir un étrange sentiment de déjà-vu, ou de rencontrer quelqu’un pour [...]

Rêves de vies antérieures : que révèlent ils ?

Dans le vaste et mystérieux monde des rêves, il existe des expériences qui transcendent les [...]

Les Synchronicités : de drôles de coïncidences

Avez-vous déjà vécu une coïncidence si frappante qu’elle vous a semblé porter un message caché [...]

Laisser un commentaire