La malachite est une pierre vert sombre aux motifs ensorcelants, avec de nombreux pouvoirs. Mais attention, ses propriétés ne doivent pas faire oublier sa grande toxicité ! La malachite est un minéral spécial, qui présente certains dangers. Elle est déconseillée aux femmes enceintes !

Notre objectif, avec cet article est d’alerter sur la toxicité de cette pierre, et le partage de conseils sur un usage sans danger.


La malachite, dangers

Utilisée en poudre comme eye liner dans l’Egypte ancienne, dans l’empire romain pour les statuettes des dieux, enluminures, dans la Grèce Antique comme pigment, le succès commercial de la malachite ne s’est jamais démenti. On lui prêtait, en plus de sa couleur unique, de nombreuses vertus médicinales.

Victime de sa beauté, on la retrouve aujourd’hui dans de nombreuses créations en bijouterie, et en énergétique. Parfois, nous la voyons même passer sur instagram… dans des bougies de lithothérapie, ou pire, dans des carafes d’eau !

Petit problème : la malachite est toxique.



Le cuivre, le composant chimique dangereux

La malachite est une pierre à manier avec précaution qui peut s’avérer dangereuse pour celui qui la porte et celui qui l’extrait.  C’ est l’une des premières pierres exploitées pour extraire du cuivre, ; composant volatile qui s’avère toxique pour les humains, animaux, et tout être qui respire.

En porter directement sur la peau, même sous forme polie n’est pas conseillé. En raison de sa toxicité d’abord, mais aussi pour ne pas alimenter un marché peu éthique. Les mineurs au Congo, en Grèce, et dans d’autres mines ne portent pas les équipements de sécurité suffisants pour se protéger de sa toxicité


.

Utiliser la malachite sans risques

Nous avons la chance, à l’atelier, d’avoir mis la main sur un lot vintage de malachite brute du 19ème siècle. Ces pierres brutes, d’un vert profond, sont un peu les mascottes de notre atelier. Mais nous connaissons le côté moins sexy de cette pierre, et la manipulons en connaissance de cause. Partout ou elles passent, elles laissent une poudre verte (un pigment). C’est un peu la surface visible de l’iceberg. Car elles laissent aussi des particules invisibles de cuivre que nous ne souhaitons pas dans notre corps. Nous les conservons dans une bonbonnière fermée. Les mains sont soigneusement lavées après tout contact.

Pour pouvoir profiter de sa beauté sans risquer gros, il ne faut en aucun cas la mouiller, l’humecter, ni avec de l’eau, ni avec des crèmes, ni avec des parfums. Elle libérerait alors des composés chimiques agressifs.

De nombreuses publications d’instagram proposent de porter la malachite sur le front, ou sur le cœur lors de soins énergétique. Ou pire encore : dans de l’eau énergisée !

Cela nous alerte vraiment.


La malachite brute dégage une poudre verte, parfois utilisée comme pigment

La malachite polie est un peu moins risquée, mais…

Tous les scientifiques ne parviennent pas à s’accorder sur la forme la plus toxique de la malachite. Certains affirment qu’elle aurait des vertus curatives. D’autres souhaitent prohiber purement et simplement son usage en bijouterie. Une majorité affirme que sa toxicité est quasi nulle quand la pierre est soigneusement polie.

Ce quasi rempli d’incertitudes ne nous convainc pas. Nous préférons passer notre tour.

La malachite ne figure dans aucune de nos créations. Nous lui préférons le jaspe kambaba. Mais elle est mise à l’honneur dans beaucoup de nos photos et pendant nos séminaires, à l’air libre, et si possible dans son contenant. Notamment pendant les méditations du chakra du cœur.

Si vous avez un coup de cœur pour cette pierre, alors il faudra certainement donner corps à votre intuition. Il existe des ventes aux enchères qui proposent des lots anciens de malachite du Congo.

Vous pourrez alors profiter de ses pouvoirs en toute connaissance de cause



LES POUVOIRS DE LA malachite SUR le chakra du cœur

Les vibrations de la malachite sont très spirituelles, et donc éloignées du plan physique. Nous aimerions presser cette pierre contre le cœur, pour équilibrer le chakra du cœur, mais vous savez maintenant pourquoi nous nous l’interdisons.

Elle est utile pour guérir les maux d’amour, les sentiments d’abandon. Et également les blessures karmiques, qui sont liées aux amours compliquées (et fusionnelles) des flammes jumelles.

Si vous suivez notre blog, vous savez que les civilisations anciennes nous obsèdent tiennent à cœur. La sagesse de l’Egypte Antique avait choisi la malachite pour soigner les yeux (pratique totalement prohibée avec notre connaissance actuelle de sa toxicité). MAIS, au niveau énergétique, l’humain étant une superposition physique et énergétique, nous pouvons en retenir que tout ce qui a été vu et a provoqué tristesse et peine, sera amoindri par la malachite.

PS : le jaspe kambaba est aussi très utile pour réparer le chakra du cœur.





NETTOYER ET RECHARGER LA MALACHITE

Comme tous les minéraux, la malachite s’entretient au niveau énergétique. Pour conserver longtemps les propriétés de votre malachite, il faut la nettoyer et la recharger.

Pour la nettoyer, nous vous conseillons la douceur. Des encens bienveillants, qui installent une atmosphère propice à la détente. bien sûr, si votre semaine a été difficile, et que vous souhaitez vous débarrasser des énergies bloquées, le mieux est d’utiliser la sauge.

Pour recharger la malachite, nous aimons travailler avec l’énergie du cuivre, qui est, rappelons-le un anti douleur et un véritable booster de l’énergie. Si vous n’avez pas de cuivre sous la main, le mieux est de sortir votre malachite à la lumière. La nouvelle lune est propice pour impulser une énergie, la pleine lune pour laisser aller une énergie.

Recharger ses pierres avec la fleur de vie est toujours une belle idée !


Découvrir les propriétés des autres pierres de lithothérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.