Namaste est une façon ancestrale de saluer son prochain. Le mot est sanskrit (prononcé « namasté ». Aujourd’hui, on pourrait le traduire par « je te salue ». Mais nous serions loin de la vérité avec un raccourci pareil ! Il s’agit de bien davantage qu’un simple bonjour. En saluant une personne de cette façon on rend hommage à tout ce qu’elle est, son âme, ses qualités, sa vie… sa globalité absolue.

Encore aujourd’hui, le geste qui accompagne cette salutation est celui des mains jointes en prière. Cela renforce l’ancrage spirituel ancien et puissant.

Depuis, les choses ont changé. Désacralisé sur ses terres natales en Inde, ce mot est devenu un totem spirituel en occident.

ORIGINE DE NAMASTE, signification SACRée

La tradition hindoue est une immense culture, source de sagesse. Une religion avec ses divinités, sa médecine, ses usages. Les védas sont les textes saints de cette religion hindoue. Ce sont également les plus anciens documents écrits de l’histoire de l’humanité.Quand on sait qu’ils ont eux mêmes été rédigés après des miliers de traditions orales, le ton est donné. Nous sommes bien en présence d’un véritable berceau de l’humanité.

Namaste est très présent dans ces textes sacrés. Avec ses variantes (amaskarnamaskaara, and namaskaram— ), il est employé pour saluer les dieux.

De très anciennes statues témoignent de son rayonnement dans le monde, dès sa naissance. Le plus étonnant, est qu’on les retrouve dans des pays très éloignés de l’Inde, à Bali, en Birmanie, au Népal, en Corée.

Statue Birmane

C’est la façon la plus ancienne au monde de montrer sa dévotion et son adoration Utiliser ce mot aujourd’hui, c’est éveiller des usages très anciens, et magiques.

Son usage a cependant évolué au cours des milliers d’années qui ont suivi les écrits des Védas.

Le mot a peu à peu cessé d’être uniquement religieux.

Il est passé dans le langage quotidien tout en conservant une profonde notion de respect,


QUE VEUT DIRE NAMASTE AUJOURD’HUI, EN INDE 

Pour la majorité des indiens aujourd’hui , le sens a perdu ses racines religieuses, tout en restant une salutation spéciale. Le terme appartient à un registre formel et respectueux.

Deepak Singh, auteur indien contemporain résume parfaitement son usage moderne : «Mes parents nous ont appris à dire namaste quand nous étions enfants en Inde. Ils nous ont inculqué que c’était une forme de politesse, que de dire le même mot aux personnes agées. C’était l’équivalent de bonjour, mais avec une notion de respect. Si nous ne le disions pas nous étions considérés comme impolis ». Puis l’auteur ajoute « nous passions nos journées à le répéter. En Inde, il est courant d’appeler oncles et tantes les voisins du même age que ses parents. Tout le quartier était repli d’oncles et tantes. Des milliers. Je me rappelle avoir dit namaste non stop tous les jours »

La magie du terme s’est alors exportée en occident, ou il a retrouvé toute sa profondeur.


CE QU’il veut dire aujourd’hui EN OCCIDENT, L’ÉVEIL SPIRITUEL QUI FAIT DU BIEN À L’ÂME

Pendant que ce mot magique se transformait en simple salutation sur ses terres d’origine, il reprenait sa valeur spirituelle à des milliers d’années et de kilomètres de chez lui, en occident.

signification namaste

C’est un véritable tour de force qu’a opéré namasté. Depuis les écrits les plus anciens jusqu’aux grandes mégalopoles occidentales.

On peut affirmer sans trop se tromper que ce mot a su se transformer/transcender en patrimoine mondial de l’humanité.

Partout en occident, en Amérique du nord, du sud, en Europe, et aussi sur d’autres continents, en Afrique, en Australie, il est utilisé pour débuter et clôturer une séance de yoga. Dans tous les séminaires et cercles de femmes on prend plaisir à partager ce mot si spécial.

Le mot ancien résonne avec notre quête de spiritualité. On le retrouve même imprimé sur des Tshirts, des mugs, des posters.

Au delà de cela, la magie a opéré. Ce mot magique a traversé les millénaires. Il a transcendé les cultures pour se transporter partout dans le monde. Sans jamais rien perdre de sa puissance. Namaste évoque la sagesse, la spiritualité et le respect. Il amène l’éveil à celles et ceux qui se ressentent en vibrations avec lui.

A l ‘atelier, on l’utilise comme un câlin de Amma, parfois pour débuter nos séminaires, parfois dans notre signature email, toujours avec beaucoup d’intentions positives.





LES GESTES SACRES DE NAMASTE ET YOGA

Namaste se prononce avec les mots, les mains, et aussi avec le cœur.

Il possède également son propre code gestuel : l’anjali mudra, ou mains en prières.

Pour saluer de façon parfaitement traditionnelle, les mains sont jointes en prière à la hauteur du cœur, les pouces touchant le sternum.

La tête est légèrement inclinée, comme pour une discrète révérence. Il s’agit par ce léger mouvement du haut du corps, de montrer le partage énergétique qui vient du cœur et qu’on envoie ensuite avec bienveillance à la personne saluée.

Pour marquer un respect encore plus grand, il est également possible de mettre ses mains en prière au niveau du chakra du troisième œil, entre les deux sourcils.

PS : on répond à un namaste par un autre namaste. Les énergies de bienveillance sont ainsi en circulation permanente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.