L’homéostasie se définit comme l’équilibre intérieur même sous contrainte extérieure. Autrement dit, un état de grâce. Ramené à l’être humain, c’est le Saint Graal. Ramené à ce qui nous intéresse, c’est aussi le Saint Graal. Sous la forme d’une harmonie parfaite entre les systèmes sympathique et parasympatique.

Malheureusement, comme personne n’en parle, les gens passent leur vie à chercher le bonheur ailleurs, alors qu’il se cache dans l’homéostasie.


Qu est ce que l homéostasie, définition

L’homéostasie n’est pas un terme spécifiquement dédié à la description d’un état du corps humain (et de son mental). On peut parler d’homéostasie pour le retour à l’équilibre de n’importe quel organisme vivant, qu’il s’agisse d’un homme ou d’un éco-système par exemple. Ne nous trompons pas. Aucun organisme vivant, n’a, à la base une tendance punk à l’auto destruction. Les plantes, les arbres, les fourmis, les libellules, les chiens ont envie de s’épanouir dans l’homéostasie.

Nous l’avons vu les systèmes parasympathiques et sympathiques sont antagonistes, dans ce sens qu’ils accomplissent chacun des rôles contraires. L’un prône le peace and love tandis que l’autre, déjà en kimono, veut en découdre. L’équilibre yin et yang entre les deux peut-être bouleversé par tout un tas de facteurs.

Les facteurs internes, comme la maladie, et aussi des facteurs externes. Par externe, j’inclus tout ce qui se passe après la dernière barrière de la dernière couche de peau : le monde extérieur.


Le monde moderne nous fait connaître la notion d’équilibre mais ne l’installe pas

Bizarrement, l’homéostasie était le cadet des soucis de l’homme préhistorique. Il survivait dans un environnement hyper hostile, il avait tout de même d’autres chats à fouetter que son bien-être intérieur. Disons que, si à la fin de la journée, il n’était ni mort, ni estropié avec de gros risques d’infections, alors l’homme préhistorique était heureux. Quand il était confronté à un danger, son stress était du bon stress : une réaction primitive pour réagir à la menace, conditionnant la survie de son clan.

Il n’avait pas besoin de s’astreindre à un quart d’heure de méditation par jour pour parvenir à l’équilibre. Alors, quel était son secret ? Des études menées par l’université de Tokyo récentes ont démontré qu’au contact de la nature, les systèmes internes s’équilibrent quasi instantanément. L’homme est bâti pour vivre au plus proche de la nature, pas dans mégalopoles. La vie urbaine étant une invention de 300 ans à peine, de la gnognotte par rapport aux milliers d’années d’évolution de l’homme. Ensuite, l’exercice physique. Là encore, de nombreuses études ont démontré que l’activité jouait un rôle primordial dans l’équilibre nerveux. Puisqu’il n’y avait pas alors de Franprix, Hubert devait galérer pour trouver chaque calorie de chaque aliment ingurgité, en marchant dans la nature, tout en évitant les fauves. De quoi mobiliser sa sphère mentale non stop. Enfin, l’expression artistique sur les murs de la grotte, quelle qu’en ait été l’intention première, permettaient sans doute d’amener cette touche moins terre à terre, nécessaire à l’apaisement.

Aujourd’hui, il ne nous viendrait pas à l’esprit de nous sentir heureux si, à la fin de la journée, on n’est ni mort ni estropié. La vue d’une pomme bien juteuse ne nous rend pas fous de joie, et nous n’avons n’a pas mis un pied dans la nature depuis un bail. Par contre, nous faisons du cardio, car en un quart d’heure, on brûle un max de calories. Les préoccupations de l’homme moderne sont bien différentes de son lointain ancêtre : payer le loyer, sortir le chien, être en bonne santé, être heureu ; Il n’est pas question de bêtement survivre. Il faut être heureux pour réussir sa vie, et le bonheur se trouve forcément dans : le shopping, la famille, des escarpins qui ne font pas mal au pied, une déco formidable de la maison, des amis avec qui partager un mojito, gagner du temps.

Pourtant, l’homéostasie nous montre bien que le bonheur se trouve en soi. Dans la façon dont nous « percevons » les choses autour de nous.

Les pierres peuvent nous aider à parvenir à l’homéostasie. Le bracelet « méditation et paix intérieure » peut venir nous indiquer le chemin vers ce retour à soi.

Découvrez nos bijoux énergétiques faits en France avec des matériaux éthiques

+
Rupture de stock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.