Le mauvais œil, une énergie toxique causée par la jalousie, est une croyance ancrée dans de nombreuses cultures. En Sicile, on l’appelle « Ucchiatera ». Le mauvais oeil est redouté. De nombreuses familles peuvent témoigner des dégâts qu’il peut causer. On le combat avec des rituels spécifiques. Chaque culture possède sa propre recette pour s’en débarrasser. Cet article de blog est très différent de d’habitude. Puisque c’est le récit d’une expérience personnelle.

Symptômes du mauvais œil

Fatigue intense, maux de tête, troubles du sommeil, sensation de présence, malchance persistante, cauchemars, sentiment d’oppression, sont autant de symptômes qui peuvent indiquer la présence du mauvais œil. Pour ma part, je les ai tous eus.

La fatigue intense est le symptôme le plus marquant. J’étais crevée. J’ai même couru chez le médecin pour qu’il me prescrive un bilan complet, qui n’a rien révélé d’anormal. Très vite, la fatigue s’est généralisée à tous les membres de la maison. C’était un peu ambiance Walking Dead à la maison, on avait un teint de zombie.

Il faut dire que personne n’arrivait à bien dormir. J’ai d’abord mis ça sur le compte d’une sorte de déprime saisonnière. Après tout, il faisait nuit à 17h, c’était triste comme la pluie. Mais il y avait aussi les cauchemars.

Mon mari me racontait au matin que je parlais beaucoup dans mes rêves, avec de la colère dans la voix. Il m’a même retrouvée une nuit debout, au milieu du hall, somnambule. Je n’avais jamais été somnambule de toute ma vie !

Autre fait inquiétant, on se réveillait lui et moi à la même heure toutes les nuits, entre 4h15 et 4h20. Il n’y avait pas de bruit particulier. On se réveillait, c’est tout.

Sensation de présence et ambiance étouffante

La sensation de présence s’est manifestée par la suite. J’avais l’impression d’être suivie, d’être observée. Ce qui m’a rassurée sur ma santé mentale, c’est que quand je me retournais, en sentant cette présence, mon patou (qui est la réincarnation ‘une veieille sorcière j’en suis sûre) se retournait et aboyait. Peut être qu’elle sentait ma peur ou mon inquiétude. Mais on regardait toutes les deux au même endroit. Je suis devenue maladroite : tout me glissait des mains, les assiettes, les verres.

La lourdeur, ou la pesanteur ont suivi. Je me sentais “oppressée”. L’ambiance était pesante, étouiffante, dans toutes les pièces, mais particulièrement la chambre. C’est ce sentiment angoissant qui a été un déclic. J’ai enfin compris que c’était le mauvais oeil.

Les rituels pour éloigner le mauvais oeil

Je crois que j’ai attendu trop longtemps avant de réagir puisque j‘évoluais dans un brouillard constant; J’ai porté mon talisman de Protection, et le talisman Louve. J’ai allumé une bougie Louve dans chaque pièce de la maison, et le résultat a été rapide. La louve protège le territoire, et je dois dire qu’elle a bien fonctionné. Si vous nous suivez sur Instagram, j’avais fait une vidéo en story sur la manière dont la bougie Louve brûlait chez moi: ca crépitait comme jamais, et puis la bougie se calmait. Quand elle brûlait à nouveau paisiblement, je passais à la pièce suivante. Ci dessous un arrêt sur image de la vidéo. On voit clairement l’intensité de la flamme, la couleur. Juste après, la même bougie 3 heures plus tard, quand elle a fini son travail.

blank
La Bougie Louve « travaille »
La bougie Louve « normale »

Ucchiatura : le rituel sicilien pour vaincre le malocchio

Il existe de nombreux rituels pour se protéger du mauvais œil. Dans ma culture, en Sicile, on utilise souvent des bougies, de l’eau bénite, des herbes aromatiques et du sel. On prie Saint Benoit aussi (San Benedetto en sicilien). Mais les siciliens ont une arme secrète contre le mauvais oeil. Un rituel nommé ucchiatura

Je me rappelle parfaitement le rituel Ucchiatura, qu’on prononcait avec une sorte de crainte et de respect dans la famille. Quand une personne pensait avoir le mauvais oeil, elle venait consulter ma grand-mère ou ma grande tante. Une des deux faisait chauffer de l’huile d’olive (et le café), puis elle brûlait du bois et des herbes, de l’huile aromatisée qu’on trouve en Sicile ou en Afrique du Nord. La personne qui avait le mauvais oeil s’asseyait face au soleil. Ma grand mère ou ma tante prenaient du gros sel, versait l’eau tiède. Puis elle posait l’assiette sur la tête de la personne, et en murmurant les prières (secrètes ! ), elle laissait tomber des gouttes d’huile d’olive, et des grains de sel dans l’eau.

Depuis enfant, j’ai vu -de mes yeux vus-, ces grains de sel et cette huile litterallement exploser en touchant l’eau de l’assiette, quand la personne était vraiment “prise”.

J’aurais voulu appeler mes aïeules siciliennes, ma grand-mère ou ma grande tante, Elvira pour qu’elles viennent m’aider.

Je ne savais pas si je pouvais faire ce rituel pour moi, mais comme les aieules m’avaient donné la recette et les prières, je me suis lancée. J’ai allumé une bougie louve, et j’ai commencé par mon mari. Le sel a crépité. Je l’ai fait pour moi, juste après. Mon patou, a hurlé comme un loup . C’était bizarre. Dans le doute, j’ai pratiqué Ucchiatura sur elle et mon autre chien … le sel n’a pas crépité.

Tout de suite après le rituel Ucchiatura, la maison semblait plus lumineuse. On pouvait vraiment sentir l’air changer. On a dormi comme des bébés le soir même.

Comment se débarrasser du mauvais oeil

Le meilleur moyen de se débarrasser du mauvais oeil, c’est de l’éviter. Il faut donc anticiper. Porter un talisman de protection par exemple. C’est la base. Mon conseil est de surtout se méfier du mauvais oeil involontaire que même les proches moins fortunés peuvent nous transmettre. Dès que quelqu’un vous complimente “oh j’adore ta nouvelle voiture”, ou “qu’il est beau ton bébé”, ou “tu as de la chance d’avoir ça” : faire les cornes. Tous les siciliens le font !

Si vous pensez avoir le mauvais oeil, il faut agir très vite, au risque de voir les symptômes revenir très graves. Le mieux est e se référer à votre propre culture magique. Vos ancêtres géraient surement le mauvais oeil, qui est universel. Si rien ne vous vient, il reste Ucchiatura.

Moi, j’ai créé une bougie Ucchiatura. Je la sens “habitée” car c’est une création vraiment à part. Son parfum est unique, il reprend les senteurs du rituel : le bois, les herbes, l’encens, la fumée,, le sel, et l’huile d’olive. En sentant cette bougie, on sait de suite pourquoi elle est faite, pas besoin d’être d’origine sicilienne pour la reconnaître ! L’étiquette représente cette assiette kitschissime de nonna, avec les goutes ‘huile et le gros sel.

Il n’y a a que moi qui coule cette bougie à l’atelier. Je fais infuser la cire avec une plaque de plomb, du gros sel, et les mêmes herbes, bois.

N’oubliez pas de continuer vos rituels pendant un petit moment même quand tout va mieux.

Si vous êtes sûr-e que le mauvais oeil était intentionnel, alors vous pouvez inclure une demande de justice dans vos intentions. Une sorte de retour à l’envoyeur, ni plus, ni moins. En cas de doute, il vaut mieux le préciser dans vos intentions : « si le mauvais oeil était intentionnel, alors je demande justice pour que ca ne se reproduise plus ». C’est ce que j’ai fait;